Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


La location à court terme n’est actuellement pas permise en zone résidentielle

Vendredi 13 Janvier 2017

La pratique de louer son appartement ou sa résidence pour une journée ou une fin de semaine de façon occasionnelle devient de plus en plus répandue, comme le témoigne le nombre grandissant de questions de citoyens que reçoit le Service de l’urbanisme, des permis et de l’inspection.

Devant cette constatation, la Ville de Saint-Lambert souhaite informer les citoyens que la location à court terme de leur résidence ou de leur logement, comme promeut entre autres la plateforme Airbnb, n’est actuellement pas autorisée dans les quartiers résidentiels.

En effet, le règlement de zonage le précise dans sa définition de logement :

« Logement : Unité d'habitation, occupée ou destinée à être occupée par une personne ou plus vivant comme ménage simple, à laquelle on peut accéder de l'extérieur directement ou en passant par un vestibule, mais sans avoir à traverser en tout ou en partie un autre logement et disposant d'une salle de bain ainsi que des installations pour préparer les repas, manger et dormir, et destinée à être occupée aux fins de résidence ou de domicile pour une période de plus de trente (30) jours consécutifs. Un logement mis en location pour des périodes non consécutives de moins de trente (30) jours est réputé utilisé à des fins commerciales ».

Ainsi, cette pratique est considérée comme étant commerciale et, par conséquent, elle ne peut être pratiquée dans des zones résidentielles. 

Pour plus de renseignements, les citoyens sont invités à communiquer avec le Service de l’urbanisme, des permis et de l’inspection au 450 466-3277 ou à urbanisme@saint-lambert.ca