Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


La Ville de Saint-Lambert met ses drapeaux en berne en mémoire de l’ancien maire André Bourbeau

Lundi 26 Mars 2018

Drapeaux en berne pour André BourbeauÀ la suite de l’annonce du décès d’André Bourbeau, la Ville de Saint-Lambert met ses drapeaux en berne en hommage à cet ancien maire et en témoignage de sa sympathie pour ses proches durement éprouvés.

« C’est avec une grande tristesse que nous apprenons le décès d’André Bourbeau. Saint-Lambert perd ainsi un de ses bâtisseurs dont l’implication pour sa collectivité mérite hommage et reconnaissance. Sa nomination en tant que député, puis à titre de ministre au sein de plusieurs ministères, a fait rejaillir beaucoup de fierté sur notre communauté. Au nom de mes collègues du conseil municipal et des employés de la Ville de Saint-Lambert, j’offre mes plus sincères condoléances à sa famille et à ses proches », a déclaré le maire Pierre Brodeur.

André Bourbeau a fait son entrée en politique en 1970 d’abord comme conseiller municipal de Saint-Lambert. En 1978, il est devenu maire. En 1981, il a quitté ses fonctions à la mairie pour devenir député provincial où il a fait une belle carrière jusqu’à devenir ministre au sein de plusieurs ministères.

Parmi ses réalisations majeures comme maire, rappelons-nous l’acquisition du terrain de la Voie maritime pour y créer le parc imposant qu’il est aujourd’hui, l’acquisition de l’ancienne école Saint-Michel qui a servi de centre de loisirs jusqu’en 2011 et la création du musée Marsil qui a été un atout culturel pour la municipalité jusqu’à son déménagement à Montréal en 2013.