Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Le budget 2017 de Saint-Lambert s’établit à 52,2 M$, avec une hausse du taux de taxe à 1,49 %

Mardi 13 Décembre 2016

Le maire de Saint-Lambert, Alain Dépatie, présentait hier soir le budget de la Ville de Saint-Lambert pour l’année 2017. Ce budget, qui s’établit à 52 233 457 $, comprend toutes les taxes foncières générales pour les services de Saint-Lambert, de l’agglomération de Longueuil et de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM). 

Grâce à une gestion rigoureuse des dépenses, la hausse de la taxation se limite à seulement 1,49 %. Pour les résidences, cela se traduit par un taux de la taxe qui se situe à 1,0518 $ du 100 $ d’évaluation, alors qu’il était de 1,0364 $ en 2016. La charge fiscale pour la maison moyenne unifamiliale évaluée à 566 124 $ augmentera donc de 94 $ pour l’année 2017. 

« Nous sommes fiers de vous présenter un budget dont les dépenses d’exploitation locale n’augmentent que de 1,72 %. Ce budget en est un de continuité. Il a été élaboré avec l’objectif premier de maintenir la qualité des services qui vous sont offerts, et ce, au meilleur coût possible. Nous avons aussi toujours comme défi de limiter l’augmentation de la quote-part de l’agglomération, puisqu’à plus de 41 % de notre budget, elle a un effet direct sur la hausse des taxes que vous payez annuellement et entrave nos efforts dans la livraison des services de proximité », a précisé le maire Alain Dépatie.

Grandes orientations

Ce budget est orienté vers l’engagement du conseil municipal à veiller à une gestion serrée des finances municipales, à contrôler efficacement les frais d’exploitation et à respecter la capacité de payer des citoyens. Il a également été élaboré en respect des orientations suivantes :

  • une réduction de la masse salariale;
  • aucune affectation de surplus libre;
  • une augmentation du taux de taxe inférieure à 1,5 %.

« Ce budget est le résultat d’efforts concertés pour vous garantir une qualité de service dans chaque secteur et une saine gestion des fonds publics. Il représente un juste équilibre entre le maintien de notre offre de services et votre capacité de payer », a poursuivi le maire Alain Dépatie.

Principales mesures 

Pour parvenir à ce budget, les mesures suivantes ont été appliquées :

  • Le budget global a pu être contrôlé en révisant les mécanismes de livraison de l’ensemble des services municipaux.
  • L’aréna ne sera pas ouvert durant l’été pour maintenir son budget de fonctionnement.
  • En raison du succès connu l’été passé, l’accès aux piscines extérieures continuera d’être gratuit. Cette mesure contribue entre autres aux saines habitudes de vie.
  • Le budget d’exploitation de la piscine Alexandra a été remis au budget à la suite de la décision du conseil municipal de la maintenir ouverte.
  • Les dépenses liées à l’agrile du frêne figureront dorénavant à même le budget d’exploitation et les surplus réservés à cette fin, au lieu d’être financés dans le programme de paiement progressif (PCP).
  • Les stationnements municipaux continueront d’être gratuits pour dynamiser l’achat local, ce qui réduit par le fait même leurs frais d’exploitation.
  • Le budget présente une diminution réaliste du montant à pourvoir dans le futur pour les régimes de retraite. Toutefois, aucune anticipation n’est faite quant aux résultats de la négociation découlant de la loi 15.

Remerciements

« Je remercie les membres du conseil municipal pour le travail colossal que représentait ce budget ainsi que l’ensemble de l’administration municipale pour sa collaboration dans son élaboration », a souligné le maire Dépatie en conclusion de sa présentation. 

Pour plus de détails sur le budget pour l'année 2017, visitez la page Budget.