Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Le maire Alain Dépatie énonce ses priorités pour l’année 2017

Jeudi 19 Janvier 2017

Le maire de Saint-Lambert Alain Dépatie a profité de la séance du conseil du 16 janvier pour présenter les priorités de la municipalité pour l’année 2017.

Le maire Dépatie souhaite tout d’abord poursuivre sur l’élan de redéveloppement qu’a connu la municipalité au cours des derniers mois. Effectivement, en 2016, les résultats des émissions de permis ont été plus qu’excellents. Plus de 1 900 dossiers de rénovation, d’agrandissement et de construction ont été émis pour totaliser une valeur d’investissement de 69,1 M$.

De plus, grâce à la forte croissance du secteur de la construction immobilière, la population s’est accrue de 1,5 % en un an pour atteindre maintenant 22 490 résidents. L’année 2017 se montre tout aussi encourageante, comme l’a expliqué M. Dépatie : « L’année 2017 laissera place à l’inauguration de plusieurs projets résidentiels locatifs et privés. D’autres projets sont en planification et nous souhaitons vivement qu’ils se matérialisent, ce qui permettra d’attirer de nouveaux citoyens à Saint-Lambert et de participer à sa croissance. J’espère ainsi que notre ville continuera à se démarquer dans l’agglomération de Longueuil par sa qualité de vie exceptionnelle et sa communauté dynamique ».

La stratégie de développement s’inscrit dans le plan stratégique 2014-2018, dont les objectifs donnent fruit à des réalisations très intéressantes. « Notre conseil voit l’apport significatif d’avoir une vision à long terme pour notre ville. C’est pour cette raison que nous avons récemment actualisé son plan d’action, qui avait initialement reçu l’aval des citoyens. Je suis par ailleurs très fier de l’engagement de l’appareil municipal à le mettre en œuvre », a précisé le maire.

Le développement stratégique passe aussi par la réévaluation des processus et l’étalonnage des bonnes pratiques, comme l’a expliqué le maire Dépatie : « Aujourd’hui, nous ne pouvons pas nous contenter du statu quo. Nous devons toujours remettre en question nos façons de faire dans un concept d’amélioration continue. C’est essentiel pour demeurer attractif et offrir les meilleurs services aux citoyens au meilleur coût possible ».

Des dossiers particuliers retiendront aussi l’attention du conseil municipal. Le premier sera celui concernant le conseil des aînés. « La transparence a toujours été le fer de lance de mon administration et j’entends bien continuer pour la dernière année de mon mandat. Je souhaite faire taire les rumeurs entourant l’avenir de la Maison Desaulniers. Le conseil des aînés est un partenaire privilégié. Cet organisme et la Ville trouveront ensemble des façons de dynamiser les services offerts et cela inclut l’étude de locaux existants ou éventuels. Nous sommes tous d’accord que le conseil des aînés doit réaliser sa mission, et ce, dans le meilleur cadre possible. Pour ce faire, nous avons mis en place une table des aînés. Elle vise à créer un lieu de partage, de partenariat et d’échange dans le but de rechercher le mieux-être de ces citoyens », a poursuivi M. Dépatie.

« J’entends aussi entamer la révision du plan d’urbanisme en 2017 avec la volonté ferme de maintenir et d’améliorer davantage les services aux citoyens. Finalement, j’espère voir la mise en chantier du projet de l’ancienne Église anglicane. Un dossier juridique retarde inutilement ce dossier, qui est sans contredit un projet structurant pour la vitalité économique », a conclu le maire.