Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Évolution de la dette

La santé financière de la Ville demeure une préoccupation constante pour le conseil municipal. Investir est néanmoins essentiel pour prévenir la désuétude des infrastructures  municipales et assurer une qualité des services à la hauteur des attentes des citoyens. 

Investissements

Entre 2006 et 2012, soit depuis les sept dernières années, 90,2 M$ ont été investis dans divers projets d’infrastructures, de bâtiments, d’équipements et de parcs. Le plan d’investissement sur 15 ans prévoit de 2013 à 2027 de nouveaux investissements de l’ordre de 134,3 M$.

Graphique des investissements sur 15 ans en date de 2013

Subventions

Depuis 2006, la Ville de Saint-Lambert aura reçu près de 49,7 M$ en subvention pour des projets d’infrastructures. Ces montants réduisent d’autant la dette imputée aux citoyens.

Paiement comptant progressif 

Le conseil municipal continue avec le programme de paiement comptant progressif (PCP) qui se bonifiera de 250 000 $ annuellement, et ce, jusqu’à concurrence de 4 M$. En 2013, le PCP représente 1 250 000 $.

Chaque année, le montant du PCP permet de payer comptant une partie des investissements annuels. Entre 2009 et 2027, ce sont 46 M$ qui n’auront pas été imputés à la dette grâce au PCP.

Évolution de la dette

À la fin de 2013, la dette nette de la municipalité sera de l’ordre de 58,8 M$.

Le plan d’investissement sur 15 ans permet de réaliser une projection de l’évolution de la dette jusqu’en 2027. Selon ce plan, la dette représentera 50,2 M$ dans une quinzaine d’années, et ce, pour des actifs nets de l’ordre de 224 M$.

Graphique de l'évolution de la dette sur 15 ans en date de 2013

Évolution du service de la dette

La Ville emprunte également pour la totalité des subventions, mais ces dernières sont remboursées en capital et intérêts par le gouvernement provincial. En 2013, le service de la dette net, qui représente le montant imputé aux citoyens, est de 6,055 M$.

Graphique de l'évolution du service de la dette sur 15 ans en date de 2013

Richesse foncière uniformisée

Avec une dette nette globale estimée en 2013 à 71,054 M$, incluant les portions de la dette de l’agglomération de Longueuil et de la communauté métropolitaine de Montréal (CCM) imputées à Saint-Lambert, le ratio par rapport à la richesse foncière uniformisée de la municipalité se situera à 2,08 %.

Ce ratio se compare favorablement aux autres municipalités Québec et ce ratio est bien inférieur à la valeur limite de 5 % fixée par le ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire.