Le mode accessibilité augmente les contrastes pour les personnes ayant des difficultés visuelles.


Herbe à poux et herbe à la puce

Nez bouché, yeux qui coulent et qui piquent, du mois d'août aux premières gelées, l'herbe à poux fait encore des victimes. 

Faites attention à ne pas la confondre avec l'herbe à puce! Son contact avec la peau provoque aussitôt des démangeaisons.

À la maison, au travail, n'importe où et n'importe quand, assurons-nous de garder l'œil ouvert et de mettre en pratique les différents moyens de contrôle pour que tous ensemble, on puisse enfin venir à bout de ces nuisances!

Herbe à poux jeuneHerbe à poux

L’herbe à poux est une plante mesurant de 10 cm à 1,5 m de hauteur aux feuilles vertes semblables à celles d’une carotte. Lors de la floraison, les fleurs sont jaune verdâtre groupées en épis. L’élément allergène est le pollen qui cause le rhume des foins. 

Son habitat urbain

L'herbe à poux favorise la vie en commun et s'épanouit en colonie, encouragée par les rayons du soleil. Elle semble avoir un penchant pour les emprises de voies ferrées, le bord des trottoirs, les chantiers de construction, les terrains mal entretenus, un coin de terre dénudé où le calcium a brûlé la pelouse ou encore un racoin du jardin où le sol a été remué.

Herbe à poux à maturitéSymptômes reliés à l’allergie à l’herbe à poux

Cette allergie est très répandue, puisqu’elle affecte un Montégérien sur cinq. Les personnes allergiques ressentent ces symptômes : éternuements, congestion, irritations des yeux et de la gorge, etc.

Et même si les antihistaminiques et les décongestifs offerts sur le marché arrivent quelquefois à soulager les victimes de cette allergie respiratoire, il demeure des problèmes de santé, un coût social galopant engendré par les frais médicaux et l'absentéisme au travail.

Une solution radicale s'impose : enrayer le problème à la source en se débarrassant de la coupable!

Comment éliminer l’herbe à poux?

  • Arracher manuellement les plants ou les tondre avant la floraison de la fin juillet et à la troisième semaine d'août.
  • Utiliser du paillis pour empêcher la pousse de la mauvaise herbe.
  • Améliorer la qualité du sol (terreau, engrais). 
  • Ensemencer ou planter d'autres végétaux pour concurrencer l'herbe à poux.

Pour obtenir de meilleurs résultats, assurez-vous de couper ou d'arracher la plante au moins une fois à la mi-juillet, puis une seconde fois à la mi-août, puisque c’est à cette période que la plante produit son pollen.

Herbe à la puceHerbe à la puce 

L’herbe à la puce est une plante mesurant de 20 cm à 1 m de hauteur se présentant sous une forme buissonnante, rampante ou grimpante. Son feuillage lustré est de couleur rouge vin au printemps, vert foncé en été et multicolore en automne. Cette plante contient une sève vénéneuse qui provoque une inflammation de la peau, et ce, même en hiver.

Son habitat urbain

L'herbe à puce a plutôt tendance à pousser à proximité des zones boisées.

Symptômes reliés à l’allergie à l’herbe à la puce 

Tout le monde peut réagir à l’herbe à la puce s’il a été en contact avec la sève vénéneuse : inflammation rouge de la peau, vives démangeaisons et formation de cloques sur les parties atteintes.

Comment éliminer l’herbe à la puce?

  • Porter des gants et éviter tout contact de la plante avec la peau.
  • Arracher la plante en s’assurant d’éliminer les racines. 
  • Placer les plants morts dans des sacs à ordures ou les enfouir très profondément dans le sol.

Ne jamais composter ou brûler des plants d'herbe à la puce. L'inhalation de fumée dégagée par la combustion de la plante peut causer une réaction pulmonaire sévère.